intact

intact

intact, e [ ɛ̃takt ] adj.
• 1498; lat. intactus
1À quoi l'on n'a pas touché; par ext.(1835) Qui n'a pas subi d'altération, de dommage. La carrosserie est abîmée, mais le moteur est intact. « le fond n'avait jamais été touché. Là, les richesses avaient dormi intactes » (Gobineau). L'héritage est resté intact. entier.
2Par euphém. (Personnes) Vierge. Intacte et pure.
3(Abstrait) Qui n'a souffert aucune atteinte. Réputation, image intacte, sans tache. ⇒ sauf. Il est sorti intact de ce scandale.
⊗ CONTR. Altéré, endommagé; blessé . Compromis.

intact, intacte adjectif (latin intactus, pur, de tangere, toucher) Qu'on n'a pas touché, qui demeure dans l'état originel : Une neige intacte sans traces de pas. Qui n'a souffert aucun dommage, aucune blessure, aucune altération : Le colis est arrivé intact. Les passagers sont sortis intacts de la voiture accidentée. Qui n'a souffert d'aucune atteinte morale : Sa réputation est restée intacte.intact, intacte (synonymes) adjectif (latin intactus, pur, de tangere, toucher) Qu'on n'a pas touché, qui demeure dans l'état originel
Synonymes :
- immaculé
- inentamé
Contraires :
- entamé
- touché
- transformé
Qui n'a souffert aucun dommage, aucune blessure, aucune altération
Synonymes :
Contraires :
- abîmé
- altéré
- avarié
- blessé
- cassé
- contusionné
- dégradé
- détérioré
- ébréché
- endommagé
Qui n'a souffert d'aucune atteinte morale
Synonymes :
- inaltéré
Contraires :
- entaché
- souillé
- terni

intact, acte
adj.
d1./d Qui n'a pas été touché. Dépôt intact.
|| Fig. Qui n'a souffert aucune atteinte. Réputation intacte.
d2./d Entier, qui n'a pas subi d'altération. Ce monument est resté intact.

⇒INTACT, -ACTE, adj.
Qui n'a pas été touché, demeure entier malgré les dangers d'altération physique ou de dégradation morale.
A. — [Concernant l'aspect physique d'une chose ou d'une pers.].
1. Auquel on n'a rien retranché; entier, complet, intégral. Repas intact; bien, richesses, trésor intact(es). La bouteille de vin rouge entamée et la bouteille de vin blanc intacte (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Hautot, 1889, p. 264). Ce trésor [une vingtaine de mille francs] était intact, solide, déposé à l'écart, dans un endroit sûr (ZOLA, Dr Pascal, 1893, p. 221) :
1. Catherinette avait servi à ses maîtres deux plats qui leur étaient antipathiques : une langue braisée et des œufs à l'oseille. Par surcroît, la salade, mal assaisonnée, n'était pas mangeable. Les deux frères, assis devant leurs assiettes intactes, restaient taciturnes, fatigués et maussades...
THEURIET, Mais. deux barbeaux, 1879, p. 52.
2. P. ext. Qui n'a pas subi de dommages, n'a pas été altéré, détérioré par une cause naturelle ou par une intervention humaine.
a) [Appliqué à une chose] Mes chaussettes étaient intactes et mes caleçons sans déchirures (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 183). Cette opération (...) avait laissé presque intacts les ouvrages militaires (DE GAULLE, Mém. guerre, 1959, p. 159) :
2. ... l'état de conservation de ce vaste bâtiment était véritablement très-remarquable. On eût dit que c'était quelque caprice d'un riche amateur du gothique, qui avait élevé la veille ces murs intacts, dont pas une pierre n'était dégradée...
SOULIÉ, Mém. diable, t. 1, 1837, p. 5.
b) [Appliqué à une pers.] Qui a échappé à un danger, indemne. Ce sera dangereux, parce que vous serez sûrement pris en chasse. Si vous revenez intact, vous aurez deux jours de perm. (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1938, p. 258).
[Appliqué à un attribut physique de la pers.] Qui n'a pas subi de changement ni d'altération. Des traits presque intacts (COLETTE, Fin Chéri, 1926, p. 151). Les yeux clos et l'intact visage enfantin (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 211) :
3. Ah! ce visage tragique (...) asile suprême où l'énergie de l'être ligoté par la paralysie avait reflué tout entière! Comment rendre surtout le terrible contraste des traits figés et du regard demeuré seul intact, où tout passait, révolte, orgueil, désespoir?
ESTAUNIÉ, Choses voient, 1913, p. 135.
P. euphém. [Appliqué à une femme] Qui a gardé sa virginité. Synon. vierge. Qu'elle fût neuve de cœur, il le croyait. Intacte de corps, il le savait (MONTHERL., J. filles, 1936, p. 1069) :
4. La Mère Angélique appréciait pourtant en cette reine affectionnée beaucoup de bonté, d'aimable douceur, d'amour de la vérité, et une vie chaste, ajoutait-elle, conservée en tout temps, et intacte avant le mariage, elle en était certaine, malgré tous les méchants bruits de cour.
SAINTE-BEUVE, Port Royal, t. 2, 1842, p. 211.
c) [Appliqué à une institution, une collectivité] Qui est restée telle qu'à sa création, s'est conservée dans sa forme initiale. Les classes éclairées restent intactes (CONSTANT, Esprit conquête, 1813, p. 258). Grâce aux synagogues, le judaïsme put traverser intact dix-huit siècles de persécution (RENAN, Vie Jésus, 1863, p. 142).
B. — [Concernant l'aspect mor., intellectuel d'une pers.]
1. Qui a su résister à un danger de corruption morale, qui est honnête, intègre, pur, probe. Homme de foi, homme intact, homme d'avenir, homme de talent (LAMART., Corresp., 1831, p. 119) :
5. Ni mon père ne m'a ensemencé, ni ma mère ne m'a mis au monde, ni la terre ne m'a alimenté, ni la société de tous les hommes ne m'a donné contribution. Mais, pur, un, intact, autonome, tel que, par le moyen de la seconde cause, je l'ai reçue de celui qui en moi s'est complu dans la volonté que j'existe...
CLAUDEL, Repos 7e jour, 1901, III, p. 852.
2. Usuel. [Appliqué à un inanimé abstr. relatif à la pers.] Qui n'a souffert d'aucune atteinte, n'a subi aucune altération, qui est entier, sauf. Autorité, honneur, illusion, raison, volonté intact(e). J'ai employé tout mon pouvoir à laisser votre réputation intacte (BALZAC, Langeais, 1834, p. 304). Sa foi restait intacte; elle le soulevait au-dessus du troupeau (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 638) :
6. Ne pouvant être intacte ni entière dans la tête des hommes, la vérité n'est jamais si pure ni si détachée des rancunes ou de l'amusement de ceux qui nous disent la posséder, qu'elle ne soit presque toujours d'une pieuse infidélité ou d'une fidélité calomnieuse.
VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 23.
Prononc. et Orth. : []. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1461 (G. CHASTELLAIN, L'entrée du roy Loys en nouveau règne, éd. Kervyn de Lettenhove, t. 7, p. 6). Empr. au lat. intactus « non touché; pur », dér. de tactus formé sur le supin tactum de tangere, v. tangent; noter la forme masc. intacte du XVIe s. (HUG.) au XVIIIe s. (FÉR.). L'a. pic. a conservé une forme pop. entait « entier, actif, allègre » (XIIIe-XIVe s. ds T.-L.). Fréq. abs. littér. : 1 302. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 792, b) 1 198; XXe s. : a) 2 233, b) 2 875.

intact, te [ɛ̃takt] adj.
ÉTYM. V. 1460, au sens 2; 1593, au sens 1; lat. intactus, proprt « non touché », de 1. in-, et tactus, p. p. de tangere « toucher ».
1 À quoi l'on n'a pas touché; par ext. (1835), qui n'a pas subi d'altération, de dommage. || Monument ancien intact. || Demeurer, rester intact. || Les fouilles ont mis au jour des mosaïques presque intactes. || Il a reçu de la boue sur son pantalon, mais sa veste est intacte. Propre. || Le réfrigérateur est arrêté, mais cette viande est intacte. Frais. || L'héritage est resté intact. Complet, entier.
1 Il se vantait en nous montrant ses manches intactes de n'en avoir jamais altéré la pureté par la moindre tache d'encre (…)
Th. Gautier, Portraits contemporains, p. 47.
2 Mais le fond n'avait jamais été touché. Là, les richesses avaient dormi intactes. Les pièces d'or brillaient, les perles ruisselaient, les diamants étincelaient; rien n'avait été manié, mis en circulation, profané.
A. de Gobineau, les Pléiades, III, VI.
(Abstrait). || Corriger un texte en gardant le sens intact (→ Couper, cit. 14). || Conserver, laisser, maintenir intacts des principes que l'on considère comme intangibles.
Fam. (Personnes). || La chute aurait pu être grave, il s'est relevé intact ( Indemne).
2 Par euphém. (Personnes). Vierge.
3 Elle sortit, au milieu de la nuit, de ce bosquet et des bras de son ami aussi intacte, aussi pure de corps et de cœur qu'elle y était entrée.
Rousseau, les Confessions, IX.
4 (Selon l'opinion de M. de Noailles) Mme de Maintenon est arrivée intacte, à cinquante ans, aux mains de Louis XIV. Cela est possible; mais, comme dit l'autre, c'est raide.
Jules Lemaître, Impressions de théâtre, 3e série, p. 72.
3 (Déb. XVIIIe, Saint-Simon). Abstrait. Qui n'a souffert aucune atteinte. || Réputation intacte. || Honneur intact. Sauf (→ Sans tache).
CONTR. Altéré, endommagé, froissé; blessé.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Intact — can refer to:*Intact (group of companies), a Romanian media trust *Intact (film) *Intact (Accounting Business Management Software) *Intact (album) and Intact (song) by Ned s Atomic Dustbin *Intact (record label) *Entire (animal), describing an… …   Wikipedia

  • intact — INTÁCT, Ă, intacţi, te, adj. Neatins, neştirbit, întreg; p. ext. (despre fiinţe) teafăr, nevătămat. – Din fr. intact, lat. intactus. Trimis de valeriu, 02.10.2008. Sursa: DEX 98  INTÁCT adj. 1. v. întreg. 2. v …   Dicționar Român

  • intact — intact, te (in takt, tak t ) adj. 1°   À quoi l on n a point touché, dont on n a rien retranché. Le cachet est intact. Le dépôt s est trouvé intact.    Fig. •   Elle sortit, au milieu de la nuit, de ce bosquet et des bras de son ami aussi intacte …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Intact — In*tact , a. [L. intactus; pref. in not + tactus, p. p. of tangere to touch: cf. F. intact. See {In } not, and {Tact}, {Tangent}.] Untouched, especially by anything that harms, defiles, or the like; uninjured; undefiled; left complete or entire.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Intact — (v. lat.), 1) unberührt; 2) unschuldig, rein; 3) von Truppen, die in einer Schlacht noch nicht im Gefecht gewesen u. daher noch frisch sind …   Pierer's Universal-Lexikon

  • intact — I adjective complete, entire, faultless, flawless, free from imperfection, full, in good order, in one piece, in perfect condition, intactus, integer, inviolate, perfect, preserved, replete, safe, saivus, solid, sound, together, unabridged,… …   Law dictionary

  • intact — (adj.) mid 15c., from L. intactus untouched, uninjured, undefiled, from in not (see IN (Cf. in ) (1)) + tactus, pp. of tangere to touch (see TANGENT (Cf. tangent)) …   Etymology dictionary

  • intact — whole, entire, *perfect Analogous words: flawless, faultless, impeccable: complete, replete, *full: *consummate, finished Antonyms: defective Contrasted words: impaired, damaged, injured, marred (see INJURE): vitiated, corrupted or corrupt (see… …   New Dictionary of Synonyms

  • intact — [adj] undamaged; all in one piece complete, entire, flawless, imperforate, indiscrete, perfect, scatheless, sound, together, unblemished, unbroken, uncut, undefiled, unharmed, unhurt, unimpaired, uninjured, unmarred, unscathed, untouched,… …   New thesaurus

  • intact — ► ADJECTIVE ▪ not damaged or impaired. DERIVATIVES intactness noun. ORIGIN Latin intactus untouched …   English terms dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”